Réglementation BBC

Votre constructeur de Maison RT 2012


Maison RT 2012 La Maison Kokoon BBC en ossature bois vous détaille les trois exigences de résultat de la Règlementation Thermique « Grenelle Environnement RT 2012 » présentée le 6 Juillet 2010 par Jean-Louis Borloo et Benoist Apparu au Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de la Mer (MEEDDM). Vous retrouverez ces exigences de résultats dans chaque construction passive en ossature bois de La Maison Kokoon, tant en version Clé-en-main-BBC qu'en technique Autoconstruction-BBC, grâce au Label CQFD que nous a attribué le MEEDDM en Mars 2010.


Le Bbiomax pour le constructeur de maison RT 2012

Bbiomax - Cmax L'exigence d'efficacité énergétique minimal du bâti -ou besoin bioclimatique- correspond à la valeur « Bbiomax ». Cette valeur autorise un seuil de besoin en énergie à ne pas dépasser pour les composantes du bâti: chauffage, refroidissement et éclairage et ce indépendamment des options et matériels énergétiques installés par la suite. La conception bioclimatique, la qualité d'isolation, l'optimisation des apports solaires passifs, la compacité volumétrique interviennent dans le calcul du « Bbiomax ». Le « Bbiomax » est un progrès majeur par rapport à l'ancienne réglementation thermique RT 2005 qui n'imposait pas un critère unique sur la qualité intrinsèque du bâtiment: la RT 2012 réduit de 50 à 70% les besoins en énergie de la construction par rapport à la RT 2005.


Le Cmax pour l'architecte de maison RT 2012

L'exigence de consommation conventionnelle maximale d'énergie primaire correspond à la valeur « Cmax » qui mesure les consommations de chauffage, de refroidissement, d'éclairage, de production d'eau chaude sanitaire (ECS) et des auxiliaires de pompages et ventilation. Dans la continuité du « Grenelle 1 », le Cmax est fixé à 50 kWh/m²/an d'énergie primaire avec une adaptation géographique en fonction des régions et de l'altitude.


Le Confort d'Eté dans les plans de maison RT 2012

L'exigence du confort d'été dans les bâtiments basse consommation non climatisés, selon la définition de la TIC ou Température d'Intérieur Conventionnelle, impose que la température le plus chaude atteinte dans la maison, durant une période regroupant cinq jours d'été de très grande chaleur, ne dépasse le seuil fixé

Crédit photos : Ministère du Développement Durable