La Maison BBC

Une maison BBC dans la neige

Tous les jours, nous recevons des demandes d’information sur la Maison BBC de la part de nos clients, que ce soit en catalogue avec La Maison Kokoon ou en sur-mesure.

Les questions sont multiples et variées :
– Quelle est la définition d’une maison BBC ?
– Est-ce qu’une maison BBC est passive ?
– Quel système de chauffage dans une maison BBC ?
– Comment prendre en compte les apports solaires passifs dans une maison BBC ?
– Est-ce que je peux réaliser une maison BBC en autoconstruction ?

Pour vous éclairer un peu plus, voici la première partie de notre guide de la maison BBC.

La Maison BBC : définition et organisation collégiale

Pour commencer, BBC sont les initiales de « Bâtiment Basse Consommation ».

Ce qui implique que la norme de maison BBC s’applique à l’ensemble des constructions, que ce soit en individuel, en collectif ou encore en immeuble de bureaux.
Note : dans cet article, nous allons nous limiter au cas de la construction individuelle.

En France, il existe depuis 2005 une organisation collégiale dédiée à la maison BBC et qui s’intitule le collectif « BBC-Effinergie ».

Dès sa création, ce collectif a souligné l’impossibilité d’imposer un standard unique pour l’ensemble des régions climatiques de l’hexagone, contrairement à ce qui existe dans les pays du Nord de l’Europe : une maison BBC en Alsace-Lorraine aura une problématique de chauffage et de confort d’hiver que n’aura pas une maison à Nice.

Aujourd’hui BBC-Effinergie vise cinq objectifs :

– Organiser l’ensemble des acteurs de la construction de maison BBC : maîtres d’œuvre, entreprises du bâtiment, banques, pouvoirs publics etc.
– Coordonner les professionnels de la maison BBC avec les acteurs locaux de la construction
– Mettre en place une campagne de communication multi-supports soutenant la maison BBC
– Définir une démarche de labellisation lisible et transparente pour la maison BBC
– Œuvrer pour des dynamiques régionales et territoriales de partage d’expérience en maison BBC

La Maison BBC : une exigence simple à atteindre

Le label BBC-Effinergie a choisi de définir une exigence simple à atteindre: une maison BBC ne doit pas dépasser une consommation de 50 kWhep par m² de SHON par an ou 50 kWhep.m².an.

Les calculs utilisent les tables Th-CE de la règlementation thermique 2005 (ou RT 2005).
Les résultats sont exprimés en kWh d’énergie primaire par mètre carré de Surface Hors Œuvre Nette (SHON).

Pour refléter la diversité climatique en métropole , on multiplie cette valeur de 50 kWhep.m².an par un coefficient de rigueur du climat variant de 0.8 pour le Sud à 1.3 pour le Nord-Est.

Selon les régions, la valeur évoluera finalement entre 40 (50*0.8=40) et 65 (50*1.3=65).
De plus, si la maison BBC se trouve en altitude, on appliquera un coefficient de rigueur climatique additionnel de 0.1 pour une altitude de 400 à 800m et de 0.2 pour plus de 800m d’altitude.

Maison BBC : carte des coefficients climatiques par région

Prenons un exemple concret : une maison BBC située à plus de 800 mètres d’altitude dans les Vosges (région Lorraine) ne devra pas dépasser un plafond de 75 kWhep.m².an.
Le calcul est une simple addition :
– Coefficient de la région Lorraine sur la carte ci-dessus = 50 * 1,3 = 65
– Coefficient d’altitude supérieure à 800m = 50 * 0.2 = 10
– Total des deux coefficients = 65 + 10 = 75
ET VOILA : vous êtes maintenant un expert en calcul de maison BBC !

Enfin on va mesurer la perméabilité à l’air de la structure de la maison BBC afin de s’assurer qu’elle ne dépasse pas 0.6 m³.heure.m².
Cette mesure est quantifiée par le « test de la porte soufflante » ou « blower-door » en anglais.

La Maison BBC : énergie primaire « Ep » ou énergie finale « Ef »

Dans la règlementation thermique RT 2005, la consommation d’une maison BBC est calculée en énergie primaire (Ep) au lieu d’énergie finale (Ef).

Au premier abord, ce concept peut sembler complexe et difficile à comprendre mais vous allez voir qu’il est n’en est rien :  il est d’une simplicité enfantine à la portée de tou(te)s !

L’énergie primaire est la forme primitive de l’énergie telle que disponible dans la nature : bois, charbon, eau, vent, gaz naturel, géothermie, pétrole, rayonnement solaire etc.

L’énergie finale est l’énergie transformée qu’on délivre au consommateur pour un usage final comme l’essence en station-service, l’électricité à la maison, etc.

A l’exception du vent pour la navigation à voile, l’énergie primaire est rarement exploitable en l’état et doit être convertie/transformée sous une autre forme utilisable : on raffine du pétrole pour de l’essence, on brûle du charbon ou du gaz pour faire tourner une turbine dans une centrale ou on ouvre les vannes d’un barrage hydraulique pour de l’électricité, etc.

Pour déterminer la consommation d’énergie primaire « Ep » d’une maison BBC, il faut prendre en compte les pertes énergétiques lors de la production et le transport de l’énergie vers son lieu de consommation final comme « Ef ».

Pour l’électricité produite par EDF, il faut consommer 2 580 W en centrale pour fournir 1 000 W chez le consommateur.
D’où l’équation 1 kW énergie finale au compteur EDF = 2,58 kW énergie primaire en centrale
.

L’énergie finale est donc toujours un facteur multiple de l’énergie primaire (n), selon le type d’énergie.

La Maison BBC : les coefficients de conversion Energie Primaire/Energie Finale

Si vous avez compris les principes d’énergie primaire et d’énergie finale d’une maison BBC dans le paragraphe précédent, il ne reste plus qu’à les mettre en relation.

Énergie finale = quantité d’énergie consommée (relevée sur le compteur).

Énergie primaire = quantité d’énergie consommée + quantité d’énergie nécessaire à la production de cette énergie.

Le mode de calcul français pour une maison BBC utilise des coefficients de conversion propres à chaque énergie utilisée pour le chauffage.

La formule du coefficient de conversion est : Ep = n x Ef

> électricité : n = 2,58 > fioul : n = 1

> gaz : n=1 > bois : n = 0,6

Voici pour la première partie de notre guide sur la Maison BBC. La semaine prochaine, nous traiterons la comparaison des différentes normes françaises et européennes ainsi que des organismes certificateurs de maison BBC.

Cette entrée a été publiée dans BBC et bioclimatique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *