La construction bois

La construction en bois est un art et une philosophie de vie. Elle requiert un véritable savoir-faire qui s’est acquis au cours des siècles en Europe : on ne s’improvise pas constructeur de maison en bois du jour au lendemain.

Pour commencer, il faut savoir sélectionner les essences d’arbres les plus adaptées à la construction de maisons exposées aux éléments extérieurs : les intempéries (vent, pluie, neige) et les effets des rayons solaires.

Ensuite, il faut savoir scier, découper et façonner chaque arbre pour en retenir les parties les plus solides afin d’assurer la pérennité et la stabilité dans le temps.
A cela s’ajoute divers traitements pour protéger le bois de construction des attaques de la faune et de la flore : une protection contre les insectes et termites, une protection contre les champignons.

C’est alors que le véritable travail d’orfèvre du bois peut commencer, conduit par des experts de la construction en bois (charpentiers et menuisiers) dont certains ont été formés par les Compagnons du Devoir.

construction bois

Les techniques de construction en bois

On distingue trois techniques de construction en bois.

  1. Le madrier en bois massif empilé : typiquement utilisé pour la construction de chalet en bois, le madrier constitue à la fois les murs extérieurs et les cloisons intérieures.
    Le bois utilisé pour ce type de construction est l’essence de l’arbre épicéa blanc du Nord qui est transformé par un entaillage et un rainurage.

    Chaque madrier est empilé selon le plan de construction du chalet en bois tout en laissant la place à la pose des menuiseries extérieures (porte d’entrée et fenêtres).
    L’aspect extérieur de cette construction en bois est systématiquement naturel et rustique.

  2. La construction en ossature bois : c’est la solution constructive idéale pour des maisons au design moderne et au montage rapide et économique.
    Comme pour la construction en madrier de bois, on utilise généralement des montants fabriqués dans du bois d’épicéa blanc du Nord.

    Les murs et cloisons en ossature bois sont assemblés en atelier, à l’abri des intempéries, puis transportés sur le site de construction pour y être assembler par les charpentiers et menuisiers.

    Contrairement au madrier, les constructions en ossature bois peuvent recevoir différents types de revêtements extérieurs (bois brut, bois peint, panneaux en bois haute-technologie, crépi, etc.)

  3. La construction en poteaux et poutres de bois : réservée aux projets de maison d’architecte avec des formes complexes et un budget conséquent.
    Le bois d’épicéa du Nord sert à la fabrication des poteaux et poutres alors que le bois de mélèze constitue les charpentes.

    Le principal avantage de la construction en poteaux-poutres est de permettre la création de grandes surfaces ouvertes sur l’extérieur afin de recevoir des baies vitrées de large dimension (hauteur et largeur).

Les temps de construction en bois

  • Construction en madrier bois : quelques semaines pour le clos-couvert
  • Construction en ossature bois : quelques jours pour le clos-couvert
  • Construction en poteaux-poutres : quelques semaines pour le clos-couvert

Les commentaires sont fermés.